Une culture alimentaire identitaire

 
 

 

L’IIC est très attaché à l’identification et au regroupement de la culture et du savoir spécifique de chaque pays, relatif à la caféologie, car leurs répercussions sur l’économie mondiale sont très importantes.

En effet, chaque pays a son approche personnelle, son ressenti conditionnés par une éducation et des habitudes alimentaires, une histoire, des conditions climatiques. Le tout pouvant  former ce que l’on pourrait appeler une culture alimentaire identitaire, dont il convient de tenir compte quand on aborde le  marché du café dans sa globalité, ou par chacune de ses nombreuses composantes.

Il convient de voir dans quelle mesure l’une ou l’autre forme de café domine le paysage de la consommation dans chaque  pays, afin d’avoir une idée précise de ce que devrait être l’offre. Car c’est cette offre, qui  détermine en amont, toutes les conditions d’exploitation et les résultats de la filière café qui constitue la deuxième marché mondiale après le pétrole.